Elections-du-09-février-2020-768x508

Cameroun-Politique : Ouverture de la campagne électorale

La campagne électorale du double scrutin du 9 février s’ouvre ce jour dans le triangle national. Une occasion de rappeler quelques décisions que prévoit la loi pour les candidats décédés.

 

Ce 25 janvier 2020, marque la date de l’ouverture de la campagne électorale. Pour cela, le secrétaire général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale et le Représentant spécial du secrétaire général de l’Organisation des nations unies, Chef du Bureau régional  des Nations Unies  pour l’Afrique Centrale, respectivement appelés Ahmad ALLAM-MI et François LOUNCENY FALL, de passage au Cameroun, pour une visite de 5 jours, ont tenu à mettre un accent sur la sécurité des élections à travers un communiqué.

Les deux hommes publics ont insisté sur la nécessité de respecter les droits civils et politiques, et aussi le droit de vote, les libertés d’expression, de réunion…… « Ils condamnent par la même occasion toute entrave à la jouissance de ces droits fondamentaux, notamment toute menace et violence à l’endroit des électeurs pour les empêcher d’exercer leur droit de vote » stipule le communiqué.

De plus, ces derniers « Exhortent tous les acteurs impliqués dans le processus électoral au Cameroun à créer un climat de paix et continuer d’œuvrer pour le bien-être des populations ». Ceci va de pair pour les médias qu’ils invitent en particulier avec les usagers des réseaux sociaux  à s’abstenir de tout discours incitant à la haine, à la violence et à la division. Mais plutôt  promouvoir les valeurs de paix et de cohésion sociale.

Par ailleurs, face à cette ouverture de la campagne, il est bien fort de noter quelques règles que prévoit la loi électorale sur le décès d’un candidat. A ce sujet, la loi électorale prévoit que,   en cas de décès,  le candidat peut être remplacé par un autre, dans les formes prévues pour la déclaration des candidatures, au plus tard 30 jours avant le scrutin. Toutefois, ce remplacement n’est possible que si la nouvelle candidature est déposée à la direction générale d’ELECAM au plus tard le 21e jour précédant le scrutin.

 

DANIEL AIME BELL

Partager

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin